Un week-end à Balaruc

Mis en avant

 Brassens- Les amoureux des Bancs Publics 

IMG_3003

Le week-end dernier, j’ai rejoins ma mère à Balaruc les Bains, une station thermale située près de Montpellier.Voilà bien longtemps que j’attendais ce moment. Au programme, repos, spa et repos. Je suis arrivée autour des 11h30, juste à temps pour déboucher une bouteille de rosé pour l’apéritif avec la mer en horizon et les mouettes au son.

La journée du samedi passa très vite : massages, hammam, sauna pendant deux heures et demi. Cinéma ensuite avec le film « A l’ombre de Mary« , inspiré de mon Disney préféré, un petit tour dans le centre ville de Sète pour faire quelques magasins, un bon repas et au lit.

Le dimanche, après avoir bu un café les pieds dans le sable, nous sommes allés nous balader le long de la Promenade Brassens. Nous avons pu faire quelques photos grâce au trompe l’œil, illustrant Brassens et ses amis. Nous avons ensuite déjeunés sur le port : un plat simple mais tellement « vacances en bord de mer », les traditionnelles moules-frites. Pour accompagnement, un muscat sec du domaine Terre Blanche. Le nez, était très élégant et frais, il jouait sur des notes de fruits blancs et exotiques ainsi que de fleurs. La bouche ample et très aromatique, ne manquait ni de rondeur ni de fraicheur pour une finale bien équilibrée sur des touches citronnées et mentholées.                                       Bref, un repas parfait pour un week-end parfait sous les premiers rayons printaniers, dans un lieu dépaysant et reposant.

PicMonkey Collage

 

IMG_3006

 

IMG_2999

PicMonkey Collage

 

IMG_3012

Après la pluie vient le beau temps…

Loheem – Blue Song

Un « article » un peu brouillon… Après une trop longue période sans écrire et sans motivation, je crois que les beaux jours m’inspirent un peu plus. Pour tout dire, je n’avais plus envie de continuer mon blog (trop de déceptions, de méchanceté, mauvaises expériences, et des erreurs de ma part…). Mais finalement, c’est quand même mon espace, une parenthèse et mon carnet de bord depuis bientôt deux ans. Je n’ai pas à en avoir honte.

Sur une note un peu plus gaie, l’hiver fut très chargé!

Wine and Gloss 1

Il y a eu un voyage à Londres pour le travail un peu avant Noël. Quelques jours au ski, ou j’ai encore fini chez le docteur #lamontagnecanemegagnepas, j’ai pu faire de superbes accords raclette/ tartiflette / vins blancs / vins rouges. Personnellement, je ne me formalise pas aux accords typiques qu’on entend souvent dire, le rouge ça va avec les viandes fortes, les rosés c’est en été, le blanc se marie très bien avec le poisson. Non, non, non… je ne suis pas d’accord. On peut allier ensemble, des produits complètement improbables ! Pour le plaisir de nos papilles (ou pas!), mais il faut tester et sortir des sentiers battus. Je vous conseille le blog de César et Candice, d’ailleurs pour des accords originaux !

Il y a eu Vinisud. Je comptais vous faire un excellent article, car j’ai eu un peu de temps pour aller déguster, mais malheureusement, mon portable a fait un petit plongeon dans les toilettes le premier jour au bout de deux heures de salon (je vous épargne mon état pour le récupérer ^^), je n’ai donc pas pu instagramer ou mettre plus de photos sur la page facebook #vdm .

Enfin, la semaine dernière, j’étais sur Nice, au Negresco (oui, oui je fais comme si c’était normal, mais j’étais comme une dingue), pour un salon professionnel avec le travail. Ma soeur m’a accompagné. On a pu se balader au bord de la mer, profiter des premiers rayons de soleil, boire une bière avec mon copain Thomas et diner dans un restaurant à tomber sur la promenade des anglais. Des conditions de travail terriblement difficile.

Concernant les dégustations, oui car je suis censé parler un peu de vins quand même: si  vous avez quelques raclettes en retard (ou tartiflettes d’ailleurs), et que vous n’avez pas commencé la diet pré-été, j’ai beaucoup dégusté cet hiver, mais j’ai un seul vin coup de coeur: Héloise 2007, du Chêne Bleu. Oui, je ne suis pas neutre car c’est le domaine pour lequel je travail, mais qu’importe, c’est mon espace non?

Héloise est un vin à la couleur rubis et aux reflets pourpres. Il possède un nez intense, concentré et riche en fruits rouges mûrs, avec des notes de poivre noir et de fumé, de truffes, de bois de cèdre, douces épices. C’est un vin puissant avec un bel équilibre et structuré par des tanins veloutés, et le grenache très mûr apporte des notes vibrantes de fruits rouges à la force d’une syrah intense. Sa finale est riche et persistante. Un vrai régal !

On se dit à très vite?

Vous pouvez me suivre sur facebook ici.2bc flowers in garden

PH- LV- EXT- Vineyards at sunset MLB 1

Sur le pressoir…

Marina and The Diamonds – Obsessions 

IMG_0815

Je vous souhaite à tous/toutes une très belle année 2014. 

Pour commencer ce nouveau millésime, je vous joins à ce post, un poème de Gaston Couté. Le titre, « Sur le pressoir », le thème: ben le vin tiens!. Vous pouvez retrouver une sélection de poème sur le vin ici, et un peu plus bas, quelques photos de mon séjour à Paris pour le Grand Tasting! 

Sur le pressoir

Sous les étoiles de septembre
Notre cour a l’air d’une chambre
Et le pressoir d’un lit ancien ;
Grisé par l’odeur des vendanges
Je suis pris d’un désir
Né du souvenir des païens.

Couchons ce soir
Tous les deux, sur le pressoir !
Dis, faisons cette folie ?…
Couchons ce soir
Tous les deux sur le pressoir,
Margot, Margot, ma jolie !

Parmi les grappes qui s’étalent
Comme une jonchée de pétales,
Ô ma bacchante ! roulons-nous.
J’aurai l’étreinte rude et franche
Et les tressauts de ta chair blanche
Ecraseront les raisins doux.

Sous les baisers et les morsures,
Nos bouches et les grappes mûres
Mêleront leur sang généreux ;
Et le vin nouveau de l’Automne
Ruissellera jusqu’en la tonne,
D’autant plus qu’on s’aimera mieux !

Au petit jour, dans la cour close,
Nous boirons la part de vin rose
Oeuvrée de nuit par notre amour ;
Et, dans ce cas, tu peux m’en croire,
Nous aurons pleine tonne à boire
Lorsque viendra le petit jour.

Gaston Couté

1467258_690203337670010_1794145851_n

IMG_7322 IMG-20131206-01682Soirée chez Michel Faure-Brac, dans sa cave.

Instagram Wines 3


Jabberwocky- Photomaton

Wine and Gloss 1

 1. Les dernières couleurs d’automne au Chêne Bleu sont à couper le souffle. 2. J’ai pu enfin déguster le Tablas Creek- domaine en Californie qui appartient à la famille Perrin ( coucou César si tu es par là!) 3. Dégustation des Grenaches du Monde (topissime- expression dépassée depuis 2009)

W & G 21. Une bien belle dégustation des Blancs chez Michel Chapoutier (l’article arrive bientôt!) 2. Et un bien beau buffet pour la soirée du personnel du domaine

W & G 3

1. Winter is coming et j’ai envie de gratouiller Marius le chat. 2. Ainsi que faire des bons repas chez mes grands-parents avec des belles bouteilles.

W & G 4

Voila pour la dernière sélection Instagram de l’année. Sur ce, je pars au Grand Tasting ce week-end à Paris, et je m’envole ensuite pour deux semaines à Londres. Mais rester dans le coin, un (gros) évènement se prépare sur Paris ( teasiiiiing), ainsi qu’une sélection de livres autour du vins (avec une petite interview d’un écrivain génial), et bien entendu l’article sur les vins blanc de Chapoutier qui pourra accompagner vos plats à Noël?

Cheers,

Vous pouvez me suivre sur Instagram ici et sur facebook ici.

 

Carnet d’Eté

Cocorosie – Lemonade

W&G Collage 1En ce dimanche pluvieux, j’ai eu envie de faire un petit récapitulatif de toutes les jolies de cet été. Je n’ai pas posté pendant quelques mois, mise à part quelques photos via Instagram ou la page facebook.

Il y a donc eu, une sympathique dégustation organisée par l’agence Clair de Lune ou les vins de Vacqueyras étaient à l’honneur. On en reparle très bientôt, avec un accord vins-gateau spécial dimanche d’automne (haha!) . (petit coucou à Les Bons Plans d’Avignon)

W&G Collage 2

Ensuite vint Vinexpo à Bordeaux en juin. C’était juste incroyable! Toutes ces belles maisons de vins, des décors millimétrés et de belles appellations mise en avant.

Il y a eu aussi la soirée Wine and Gloss au Bar à Vin’s à Rochegude avec un magnum de rosé à gagner. C’était dingue! Mes vignerons chouchous qui ont encore une fois répondu positif à l’appel. Merci, merci et merci!

W&G Collage 3

Quelle idée originale de la part d’Inter-Rhone, d’avoir monté un évènement au coucher du soleil sur un bateau dans les calanques de Marseille! Une expérience, qui m’a mis des étoiles pleins les yeux!

W&G Collage 4

Grâce à César et sa jolie Candice, nous avons pu faire une dégustation entre bloggeurs (haha!) au mythique domaine Rayas de Châteauneuf du Pape. Nous avons goutés les grenaches et les syrah en barriques, avons, visité les parcelles de vignes, et pu parlé avec le propriétaire/winemaker. Historique!

W&G Collage 5J’ai retrouvé une veille photo d’Ecosse (un an avant la naissance du blog, je trouve cela assez drôle). Les vendanges ont commencé, pas ultra glamour, mais tellement amusant!

W&G Collage 6Enfin, pour le Chêne Bleu, je suis allée à une présentation vins pour Lavinia. Top!

602549_417917148329771_47729303_nPhoto souvenir du Chai à Barriques de Rayas.

Et voilà, maintenant, on doit à nouveau se rouler dans des plaids, prés de la cheminée, et choisir les rouges qui accompagneront nos soirées filles endiablées! On se retrouve donc dans le prochain article pour une présentation vin plus classique! Cheers.

La page Facebook / Les photos sur Instagram

 

 

 

Les vendanges

333552_10150531936594234_1535230716_o4

Il y a des métiers que l’on ne pense réservés qu’exclusivement aux garçons.  Tout d’abord par leurs aspects physiques (on a moins de muscles qu’eux la plupart du temps…), mais aussi contraignants(que celles qui aiment se lever à 6heures du matin lèvent la main !).

Et pourtant, il y a un métier vers lequel les femmes se dirigent de plus en plus et dans lequel elles réussissent plutôt bien à savoir vigneronne.

Je vis dans le Sud de la France, et après un été chaud, touristique avec des airs de canicule, il y a une période tout aussi estivale que peu de touristes connaissent… les vendanges !

Il n’y a pas forcément un jour clé, une heure précise. Les vendanges sont à la fois le fruit d’une année de travail, mais aussi le commencement d’une nouvelle aventure, d’un nouveau vin, de nouvelles promesses.  C’est un renouveau qui enthousiasme chacun, et qui amène à nouveau à rêver et créer. Oui car le vin c’est une création, on dit souvent que le cœur du vigneron se retrouve à l’intérieur de son vin. C’est vrai, il suffit de gouter différents vins d’une même appellation pour ne pas ressentir la même chose à chaque gorgée.

Mais si cela peut paraître chouette, les vendanges ce n’est pas non plus toujours une partie de plaisir : il faut se lever tôt, savoir magner les outils, ne pas avoir peur de se casser les ongles, transpirer, avoir les cheveux plein de terre et surtout des ampoules sur les mains. Mais malgré tout ça, pour rester un chouya sexy, on peut trouver des intermédiaires : se faire une tresse en épi de blé et mettre un joli chapeau (on évite aussi l’insolation), mettre un sarouel de couleur rouge et des baskets roses. De quoi garder une part de féminité ! Seul bémol, je n’ai pas trouvé la solution pour le bronzage sans les marques de tee-shirt !

Les vendanges ont beau être difficiles à réaliser, cela reste un moment magique et exceptionnel car, hormis le fait que ça nous permet de renflouer le compte en banque lorsqu’on est étudiante, on travaille avec des personnes passionnées, qui aiment partager, et…c’est aussi un moyen de rencontres !

Et oui, on n’y pense pas souvent, mais le monde du vin est universel : il y a des vignes aussi bien en Australie qu’aux Etats-Unis, au Chili ou encore en Slovaquie. Par conséquent, de nombreux étudiants étrangers aiment venir « voir comment ça se passe ailleurs » et apprendre.

C’est un melting pot de culture de gens qui vivent ensemble pendant plus de quinze jours. Les repas du soir sont donc un mélange ethnique important et nous pouvons mettre notre plus jolie robe pour danser et partager un bon verre avec son compagnon de vignes.

Jean Clavel avait dit « le vin est un lubrifiant social », les filles quand on fait les vendanges, ou que l’on travaille dans un secteur principalement masculin, certes la journée, et on n’est pas le plus au top, mais le soir on fera toujours sont petit effet !

WishList 1

Zalando Selection

Dans Wine and Gloss, il y le wine mais il y aussi le gloss! Pour célébrer le début des soldes et bien que l’été ne soit pas complètement installé (vive le vent, vive le vent…), je me suis prise au jeu de certaines bloggeuses mode et imaginer un PicNic champêtre grâce à une sélection d’objet faîte sur le site Zalando.

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai beaucoup de mal avec la foule lors des premiers jours dans les grands magasins, puis il y a toujours le fait d’avoir peur de ne pas tomber sur LE truc parfait, dont on rêve depuis toujours mais qu’on ne savait pas… Bref, les sites de vente en ligne est une super alternative et permet de se garnir un petit panier en accord avec nos envies.

Ma sélection, je l’ai faite dans la section maison Zalando qui propose différents thèmes ( champêtre, bohemian, nature…)! Bref, il y en a pour tous les goûts et ça c’est chouette! Et vous ça vous plaît le shopping en ligne?

1. Chaussures dorées / 2. Chapeau / 3. Robe Blanche / 4. Carafe / 5.Cueillères à salade / 6. Pose cupcakes / 7. Couverture pompons / 7.Verres de vins / 8. Boites à PicNic / 9. Petit-pot apéritif 

Instagram Wines 2

Instagram Wines 2

♫ Paolo Conte- Via con me ♫

PicMonkey Collage 1

Avec la météo actuelle, je vous avoue que j’ai eu un peu de mal à aller déguster dans les domaines. Alors en attendant, que l’autonome/printemps s’éclipse pour laisser placer au soleil, chaleur et piscine, j’ai décidé de faire un petit récapitulatif de mes photos instagram de cet hiver. Vous pouvez me suivre sur Instagram ici et sur facebook ici. Mon petit doigt me dit que quelques surprises ne vont pas tarder à arriver…

PicMonkey Collage 2

1. Dans la Cave de mon grand-père, j’ai trouvé un « petit » vin à mon nom et de l’année de ma naissance 2. Keep Calm I Drink Wine 3/4 On est allée à la neige, on a fêté nos un an <3 5. Avec les filles, on a fait une virée à Barcelone, et on a déguster des Vins espagnols 6. Les tonneaux Jack Daniel se promène dans la jolie ville de Londres 7. J’ai eu un article d’amour dans Le Vigneron des Côtes du Rhône (merci Chantal) 8. Je suis retournée à la neige avec Louise et Manon, et ce ne fut pas glorieux ^^ 9. On a fêté le départ à la retraite de ma copine Monique

PicMonkey Collage 3

1. Je me suis baladée à Beaumont du Ventoux 2. On a fait un bon repas avec un vin parfait <3 3. J’ai pris des cours de dégustation à l’Université de Suze la Rousse 4. On a fêté l’anniversaire à Louise au Carré Gourmand à Gigondas 5. L’automne/ été au Chêne Bleu 6. Des Délicieuses assiettes de dégustation (accord-mets et vins) 7. J’ai réalisé une petite interwiew pour France Bleu Vaucluse 8. On a fêté Paques 9. Et il y a eu Découvertes en Vallée du Rhône au Palais des Papes

PicMonkey Collage 5

1. Heden est juste à croquer 2. Burger King aussi d’ailleurs 3. On a passé un excellent moment grace aux mojitos de Barcelone 4. On est allé dîner en amoureux 5. J’ai mangé un superbe cheesecake maison 6. Le Chêne Bleu au début du printemps c’est beau! 7. Plafond étoilée aux Amis à Orange 8. Fake Tatoo (merci Hello it’s Valentine) 9. Le dimanche c’est pas régime avec ma maman!

Belle semaine…  Margaux

8 kilomètres à pieds, ça n’use pas mes souliers!

8 kilomètres à pieds, ça n’use pas mes souliers ! 

                          The Kinks – Sunny Afternoon – YouTube

Dimanche dernier, j’ai été gentiment invité par Le Caveau de Beaumont du Ventoux pour une randonnée gustative. Certains ont pu apercevoir quelques moments de « La Rando des Gourmets » sur mon Instagram.

Le rendez-vous était fixé pour 10h30 avec tous les participants de mon groupe, et nous sommes partis nous balader dans les vignes pendant à peu prés 5 heures. Je vous rassure, c’était loin d’être une marche militaire (heureusement pour moi, qui ne suis pas une sportive assidue !).

En association avec le Chef Philippe Galas,  un menu gastronomique a été élaboré autour des Vins de Beaumont du Ventoux, pour permettre de découvrir le terroir et les mets provençaux, trop souvent oublier par rapport aux grandes appellations de la Vallée du Rhône. Tous les deux/trois kilomètres, nous nous arrêtions pour manger un plat. 3 étapes ont été faites : entrée, plat, dessert. La base !

L’étape pour le plat principal (cuisse de volaille garnie de tapenade noire, et tarte d’épeautres provençales) fut la plus mémorable, à mon avis. Une table dressée en haut du vignoble, avec une vue à couper le souffle sur les dentelles de Montmirail, et un groupe de rock qui jouait pendant la halte. Juste complètement dingue !

Le dessert, c’est fait dans un champs d’abricot où surplombe des veilles parcelles de vignes avec pour mets, des fraises de saison et une crème fouettée au chocolat blanc ! Succulent !

Le concept qui se développe de plus en plus, est très sympa pour un dimanche des premiers beaux jours et avant les grosses chaleurs d’été. De jolies vignes vertes, des champs fleuries, et des produits de saison frais.

 

Le caveau de Beaumont de Ventoux développe des vins avec une grande richesse aromatique et une variété de cépages (Grenaches, Cinsault, Mourvèdre, Syrah…). Le terroir permet de produire à la fois des vins Rosés fruités, frais et des vins Rouges charpentés aptes au vieillissement.

Ce fut une belle journée découverte d’un vin de table vers lequel je ne serais pas aller forcément de moi-même et je compte dés à présent rectifier le tir !

Il a fait un peu froid le matin (parce que j’ai cru que c’était l’été avant l’heure) donc, excusez ma tenue masculine ^^. Et sinon, il m’arrive un truc de dingue, un projet incroyable auquel je n’aurais jamais pensé pouvoir participer, mais je vous en parlerais dés que j’ai l’autorisation (teasinnng).

Bonne journée,

Margaux

Ikebana, mon amour…

♫ Loheem- Colorfield ♫

Aujourd’hui on part à Tavel ! Une appellation que j’associe souvent au Rosé (donc l’été, barbecue, grillade, pétanque, piscine etc). Pour moi déguster du Tavel, c’est donc partir en vacances, et apprécier encore plus les rayons du soleil.

Tavel est un vin d’appellation d’origine contrôlée produit dans les communes du Gard, . Les vins de Tavel sont tous principalement des rosés.  C’est la seule appellation rhodanienne à ne faire que du vin rosé. Le romancier Honoré de Balzac disait que c’est un des rares rosés que l’on puisse avantageusement laisser vieillir. 

Invitée à venir découvrir le domaine de la Rocalière, j’ai eu le plaisir de rencontrer deux sœurs : Séverine et Mélanie. Deux passionnées de vins qui ont repris l’exploitation familiale, il y a une dizaine d’années. Séverine s’occupe du vignoble et de la cave. Mélanie de l’administration et de la partie commerciale. A toute les deux, elles se complètent et portent un regard féminin, jeune, et innovant. Leur volonté est de servir et mettre en avant leur terroir, tout en le respectant, et pour cela, elles ont reçu la conversion en biodynamie en 2011.

Ce que j’ai surtout très apprécié c’est le côté féminin du domaine (et je vous conseille de jeter un œil sur leur joli site internet). Le monde du vin n’est pas uniquement masculin, et l’approche de ces jeunes femmes ne me fait pas mentir !

Leur vignoble s’étend sur une cinquantaine d’hectares, réparti en Tavel, Lirac et Côteaux de Céze. Elles travaillent principalement les cépages suivant : grenache noir, mourvèdre, syrah, clairette rose, et Carignan pour les Rosés et les Rouges, et grenache blanc et clairette pour les Blancs.

J’ai dégusté toute leur gamme de Vins avec un grand intérêt (blanc, rosé et rouge). Mais deux vins ont retenu plus particulièrement mon attention : Perle de Culture en Rosé et Ikebana en Rouge.

Perle de Culture est un vin de type méditerranéen avec des hivers doux et des étés très chauds. Le climat de Tavel est marqué par la présence du mistral, un vent de couloir de nord-ouest à nord, très froid en hiver et chaud en été, qui chasse l’humidité et assaini le vignoble.

Perle de Culture est le fruit de leur volonté de recueillir le jus du terroir exceptionnel de ‘Vallongue’. Chaque parcelle de vignes a été ramassée à date optimale. C’est ainsi, que couche après couche, comme se constitue une perle par sédimentations successives, que la cuvée Perle de Culture est née.

Au nez, cette cuvée évoque une large palette aromatique allant des fruits rouges aux fruits exotiques comme les notes de coco ou encore de vanille Sa dégustation révèle le fruit qui s’est gravé dans la matière, le soyeux et la douceur de sa texture évoquent la rondeur des courbes du bijou. La finale est longue, tannique. Je me suis surprise à le comparer à un vin rouge. C’est ce qui selon moi, fait aussi la particularité de ce vin. Perle de Culture s’apprécie à l’apéritif et accompagne à merveille la cuisine asiatique (les saveurs sucrées salées et épicées), créole et indienne.

Ikebana est mon réel coup de cœur. L’Ikebana est un art traditionnel japonais basé sur la composition florale. Fidèle à cette philosophie, la cuvée Ikebana repose sur une architecture solide sur laquelle se mêlent et s’épanouissent des parfums de fleurs (violette, bleuets, fleurs blanches…) et dont l’harmonie générale révèle un bouquet. Sa forte maturité lui confère la mâche et la sève d’un vin puissant. C’est un vin délicat et tannique à la fois, agréable au nez, onctueux en bouche, et surprenant sur la finale. Je ne peux que vous le conseiller ! J’ai adoré !

Cette visite fut très constructive et je suis contente d’avoir une autre approche de l’appellation Tavel. Merci à Mélanie et Séverine pour leur accueil et mon petit doigt me dit que lors des prochaines soirées Wine & Gloss vous aurez la chance de les rencontrer.

Margaux